Logistique pharmaceutique : analyse et défis du secteur

07 janvier 2020

Après avoir atteint un chiffre d’affaire de plus de 75 000 millions d’euros en 2018, la logistique pharmaceutique se trouve en pleine phase d’expansion . Selon les estimations du bureau d’étude Grand View Research, le marché de la logistique pharmaceutique enregistrera une croissance globale de 3,5 % chaque année jusqu’à 2025.

Dans cet article, nous énumérerons les principaux facteurs qui touchent le secteur de la logistique pharmaceutique : la réglementation nationale et européenne, la conception et l’équipement des entrepôts de matériel médico-sanitaire et les particularités auxquelles doit faire face le secteur du transport des produits pharmaceutiques.

Qu’est-ce que la logistique pharmaceutique et quelles sont ses caractéristiques ?

La logistique pharmaceutique est chargée de stocker et de distribuer des médicaments, des principes actifs et d’autres produits biologiques du fournisseur au point de vente final. Il convient de signaler que les produits pharmaceutiques nécessitent des conditions de conservation spéciales, par conséquent, ils sont soumis à un contrôle strict qui garantit une consommation sans risques.

Voici les principales caractéristiques de la logistique pharmaceutique :

  • Traçabilité logistique maximale et contrôle d’inventaire: comme mesure préventive, ces deux aspects sont pensés pour identifier rapidement les lots de médicaments au cas où ils présenteraient une quelconque anomalie ou irrégularité.
  • Un contrôle qualité exigeant: la bonne conservation des produits pharmaceutiques exige la mise en place de procédures et de zones spéciales dans l’entrepôt. Nous citerons à titre d’exemple les zones de quarantaine ou de stérilisation, conçues pour stocker les médicaments et les autres produits médicaux exempts de microorganismes.
  • Stockage et transport de produits dans des conditions spéciales: il est indispensable d’éviter la rupture de la chaîne du froid des vaccins et des médicaments thermolabiles. Il est également nécessaire de prévenir la contamination du matériel médico-sanitaire ou même le vol des produits.
  • Délais de livraison serrés: il s’agit généralement de marchandises de haute valeur qui exigent très souvent une livraison urgente, raison pour laquelle il est fondamental d’atteindre la précision maximale dans le transport.

Législation relative à la distribution pharmaceutique

Dans l’Union européenne, tous les agents qui interviennent dans la Supply Chain pharmaceutique sont tenus de respecter les’bonnes pratiques de distribution (Good Distribution Practices, GDP). En France, la décision publiée dans le JORF n°0071 du 25 mars 2014 régit la distribution des médicaments et veille à l’application de ces bonnes pratiques dans notre pays.

La directive GDP prend en compte les exigences de base liées aux principaux domaines de la logistique pharmaceutique et régit les points suivants :

  • Implémentation de systèmes de gestion de qualité afin d’atténuer les risques en logistique pharmaceutique.
  • Dossier documentaire avec les données liées à chaque produit.
  • Responsabilités, formation et normes d’hygiène pour le personnel qui prend part aux activités de la logistique pharmaceutique.
  • Caractéristiques spécifiques de l’équipement et des installations prévus pour le stockage de produits médicaux.
  • Aspects à prendre en compte lors de la sous-traitance de la logistique pharmaceutique et conditions que doivent remplir les prestataires logistiques qui se consacrent à ce secteur.
  • Système d’audits internes et externes afin de détecter des anomalies et d’appliquer des mesures correctives.
  • Normes pour le transport de produits pharmaceutiques : véhicules spéciaux, conteneurs, conditionnement et étiquetage.

En outre, l’un des objectifs de l’Union européenne est d’éviter l’entrée de médicaments falsifiés dans la Supply Chain légale. Depuis février 2019, la directive 2011/62/UE a mis en place le nouveau système d’identification de médicaments et a introduit un code unique, ainsi que l’utilisation de dispositifs contre la manipulation de ces produits.

La logistique pharmaceutique tend à automatiser la préparation des commandes avec des solutions « produits vers l’homme »
La logistique pharmaceutique tend à automatiser la préparation des commandes avec des solutions « produits vers l’homme »

La gestion efficace de l’entrepôt pharmaceutique

Comme pour le stockage de produits chimiques, la sécurité est l’une des priorités lors de la conception des entrepôts pharmaceutiques. Voici les principales stratégies adoptées par les entreprises du secteur :

- Zonage sûr et sélection de systèmes de stockage polyvalents

Les installations pharmaceutiques doivent maintenir l’équilibre entre l’accessibilité aux références (les commandes doivent être servies rapidement) et l’exploitation maximale de l’espace (surtout lorsque nous parlons d’entrepôts frigorifiques ou à température contrôlée). Cela implique un travail d’analyse détaillée et une étude des zones de l’entrepôt, vu que son agencement aura un impact sur les opérations quotidiennes ainsi que sur la sécurité des marchandises.

Mentionnons à titre d’exemple l’entrepôt de Ziaja, fabricant polonais de produits pharmaceutiques naturels. Mecalux l’a équipé de rayonnages conventionnels qui combinent le stockage de palettes dans la partie supérieure avec des caisses dans la partie inférieure afin de pouvoir effectuer le picking à hauteur d’homme.

Dans d’autres installations, le zonage est déterminé par les conditions de conservation spécifiques que doivent respecter les équipements médicaux. Dans le cas de l’ entrepôt de Steris en France, Mecalux a installé une solution de stockage une automatisée avec des circuits de convoyeurs et de transstockeurs qui a amélioré la sécurité du processus de stérilisation auquel est soumise la marchandise, ce qui évite les risques découlant de la manipulation manuelle.

- Préparation de commande de petits articles optimisée

La préparation de commandes de médicaments est confrontée à une difficulté supplémentaire : les marchandises sont généralement stockées dans de petites unités de chargement telles que des caisses ou des plateaux. Dans ces conditions, comment accélérer la préparation de commandes dans les entrepôts pharmaceutiques ?

Notre réponse : en dotant l’installation de systèmes qui facilitent l’accès aux SKU. Lorsque la préparation de commandes s’effectue selon la méthode « produits vers l'homme », deux solutions sont normalement adoptées : les tours de picking avec des convoyeurs pour bacs ou les rayonnages dynamiques (pour les produits de rotation A et, généralement, avec des appareils de pick-to-light intégrés).

Les tours de picking facilitent la gestion de la préparation de commandes dans les entrepôts pharmaceutiques
Les tours de picking facilitent la gestion de la préparation de commandes dans les entrepôts pharmaceutiques

Par ailleurs, la mise en place d’un logiciel de gestion d'entrepôt (WMS) est la solution qui fera la différence dans une telle complexité de commandes. Il ne faut pas oublier que, dans la logistique pharmaceutique, il n'est pas surprenant qu’aux tâches de picking standard s’ajoutent d’autres tâches supplémentaires telles que le montage de kits ou des contrôles qualité exhaustifs.

À titre d'exemple, nous pouvons citer le cas de l' entrepôt de ROi. Grâce au logiciel Easy WMS de Mecalux, cette entreprise pharmaceutique américaine a réussi à améliorer de 20 % l'efficacité de toutes les phases de la préparation de commandes en réduisant drastiquement le taux d'erreur.

- Contrôle du stock de médicaments

Compte tenu des réglementations qui affectent la logistique pharmaceutique qui nous intéresse dans cet article, la visibilité sur l'inventaire disponible est une priorité pour les fabricants, les distributeurs et les points de vente.

Les systèmes de gestion des entrepôts aident à éviter les ruptures de stock, car l'une de ses principales fonctionnalités est de maintenir un contrôle en temps réel du stock de l'entrepôt. De plus, ils permettent:

  • la correcte affectation des emplacements en donnant priorité aux paramètres logistiques comme la rotation des stocks ou les dates de péremption (flux FIFO) ;
  • le contrôle automatique d’entrées et de sorties de stock avec l’assistance de PIE (postes d’inspection d’entrées) ;
  • l’organisation des expéditions et de la préparation de commande conformément à la priorité de chaque commande ;
  • l’information actualisée et en temps réel de chaque référence. Cela permet de localiser les lots de manière très rapide.
Le contrôle automatique d’entrées et de sorties évite les erreurs en logistique pharmaceutique
Le contrôle automatique d’entrées et de sorties évite les erreurs en logistique pharmaceutique

Les bonnes pratiques dans le transport des médicaments

La gestion des risques dans le transport de médicaments est un aspect primordial pour restreindre les coûts dans le secteur de la logistique pharmaceutique. Dans le secteur du transport aérien de médicaments thermolabiles uniquement, la IATA (Association internationale du transport aérien) chiffre les pertes totales annuelles dues à des problèmes de conservation à 35 000 millions de dollars. Presque la moitié d’entre eux sont liés à la détérioration des produits pharmaceutiques au cours de leur passage par les différentes étapes de la Supply Chain.

Par conséquent, afin de protéger la chaîne du froid dans le contexte de la logistique pharmaceutique, il est nécessaire de surveiller les points de friction de chaque étape. Par exemple, à la sortie des entrepôts réfrigérés, les SAS (Security Airlock System) évitent que les marchandises ne subissent des changements de température brusques ou ne se voient affectées par d'autres facteurs atmosphériques.

Par ailleurs, les moyens qui transportent des médicaments doivent être préparés pour maintenir différentes plages de températures (ils peuvent être isothermes, frigorifiques ou réfrigérants) avec des systèmes de contrôle actifs et passifs. Il est également nécessaire de surveiller le niveau d'humidité, la pression atmosphérique ou les impacts sur la manipulation des produits.

En ce sens, les progrès du conditionnement dénommé smart packaging facilitent la conservation des produits pharmaceutiques. De fait, il s’agit d’un secteur qui progresse déjà à un rythme de 5,16 % par an selon les données publiées par le Smart Research Market Research Report pour la période 2017-2023. L'emballage intelligent intègre la technologie IoT(Internet des objets) capable de collecter des données sur l'état du matériel médico-sanitaire et de détecter ainsi une mauvaise manipulation de la marchandise.

Le futur de la logistique dans l’industrie pharmaceutique

Le secteur de la logistique pharmaceutique est actuellement soumis à de grands changements, d’une part, en raison de la croissance qu’il enregistre et, d’autre part, du fait de la régularisation du stockage et du transport du matériel médico-sanitaire qu’il connaît.

L’automatisation des processus et la gestion des données avec un logiciel spécialisé dans la Supply Chain se présentent comme deux des tendances les plus marquées dans la logistique pharmaceutique. Chez Mecalux, nous avons travaillé avec d’importantes entreprises du secteur du monde entier : contactez-nous si vous souhaitez bénéficier de conseils personnalisés pour la conception ou la modernisation de votre entrepôt pharmaceutique.