Construction d'un entrepôt : les éléments à connaître

20 août 2019

La construction d’un entrepôt fait partie des domaines les plus complexes et donnant le plus de fil à retordre aux responsables logistiques. Une fois l'emplacement des installations choisi, une phase de test d’alliance de diverses solutions commence afin de créer une conception d’entrepôt qui convienne aux besoins de l'entreprise.

Les éléments à rassembler lors de la construction d’un entrepôt

Les quatre branches majeures suivantes de la logistique, dont les intérêts varient, obligent les responsables à opter pour l’alliance équilibrée de différentes solutions lors de la construction de leurs entrepôts.

1. Les flux internes de personnes et de matériaux

Tout d'abord, les principales opérations effectuées dans l'entrepôt doivent être examinées en détail et divisées en sous-processus. La réception de marchandises, le stockage, le picking et la préparation de commandes, la consolidation et l'expédition, la gestion des retours clients, ainsi que d’autres tâches telles que l'assemblage des kits devront en faire partie. L'objectif est d'adapter les zones de l’entrepôt à chaque processus.

D'autre part, il est conseillé de suivre l’ordre des processus suivi par les marchandises au sein du centre. Vous pourrez simuler cette étape à l’aide d'un logiciel spécialisé qui réalise l'étude des mouvements des personnes et des charges de manière continue et sécurisée. Ainsi, il est possible d’identifier les problèmes ou les endroits où la circulation est trop importante. L'objectif est d’optimiser les différentes zones de l'entrepôt afin que les mouvements et les déplacements des charges soient fluides et efficaces.

2. L’accès aux marchandises

Le concept d’accès aux marchandises peut être abordé selon divers points de vue ; voici les principaux :

  • L’accès aux marchandises en fonction de la nature des stocks : il s'agit de la répartition des références et des unités de référence. La construction d’un entrepôt avec peu d'unités par référence sera différente de celle d’un centre qui gère une multitude de références, pour lequel plus d'allées sont nécessaires pour accéder à chaque produit, ou bien d’une entreprise qui a peu de références et beaucoup d'unités par référence (dans ce cas, les rayonnages par accumulation peuvent par exemple être installés pour gagner de l’espace).
  • L’accès aux marchandises en fonction des unités de charge : si vous allez manipuler différentes unités de charge (palettes, demi-palettes, bacs ou cartons), nous vous conseillons d'inclure une zone de dépalettisation et de palettisation lors de la construction de votre entrepôt. Par ailleurs, dans certains secteurs tels que les industries pharmaceutiques et alimentaires, il est indispensable de regrouper les références appartenant à un même lot de fabrication entre elles. De cette façon, les sorties de lots et la traçabilité des produits sont mieux contrôlées. Notez que pour gérer chacune de ces situations, le logiciel de gestion d'entrepôt vous sera extrêmement utile.

3. L’espace de stockage disponible

L’espace de stockage est l’un des piliers principaux de la logistique d'entreposage. N’hésitez pas à lire notre article sur l'optimisation de l’aménagement d’un centre logistique si vous souhaitez connaître les stratégies les plus couramment implantées dans notre secteur.

Lors de la répartition des zones de votre entrepôt, vous devrez non seulement tenter d’optimiser votre espace disponible grâce aux différents types de rayonnages industriels, mais aussi inclure dans l'équation vos flux de matériaux, l'accès à vos marchandises, et tenir compte d’éventuels plans d'expansion future.

Certaines mesures telles que la maximisation de la capacité de stockage en hauteur ou l'absence d'allées, développées dans l’objectif d’optimiser l’espace disponible, ont très souvent un impact sur l’agilité du centre. Cependant, les solutions automatisées comme les transstockeurs ou les convoyeurs pour palettes se sont avérées idéales pour faire face à ce type de situations.

Les rayonnages mobiles permettent de gagner de l’espace en réduisant le nombre d’allées de circulation, mais limitent l’accès aux références.
Les rayonnages mobiles permettent de gagner de l’espace en réduisant le nombre d’allées de circulation, mais limitent l’accès aux références.

4. Le type de marchandises et leurs caractéristiques (Throughput)

Cette section fait référence à plusieurs aspects liés à la nature des produits entreposés :

  • Les caractéristiques des stocks sont bien évidemment à prendre en compte lors de la construction d’un entrepôt. Outre leurs dimensions, la quantité, le poids et tous autres facteurs pouvant affecter leur manutention doivent être pris en compte. Exemples : leur niveau de dangerosité, leur compatibilité avec d'autres produits, leur fragilité, ou bien s'ils nécessitent un contrôle rigoureux de la température et/ou de l'humidité.
  • Le taux de rotation des stocks est un élément à prendre en compte lors de la construction d’un entrepôt, car il s'agit d'un paramètre très important pour la gestion de l’adressage des marchandises. Notez que les solutions de stockage et de manutention peuvent s’ajuster à la rotation des produits.
  • La saisonnalité des marchandises implique de gérer une activité inégale des opérations du centre au fil du temps ; il est donc essentiel de bien adapter votre capacité lors de la construction de votre entrepôt.

Tout centre logistique doit trouver le juste équilibre entre les flux de personnes et de matériaux, l’accès aux marchandises, l’espace disponible et les caractéristiques des stocks. Si vous êtes en pleine construction d’entrepôt, nous vous encourageons à contacter nos experts : ils mettront leur expérience confirmée dans le secteur à votre disposition pour trouver les solutions qui s’adaptent le mieux aux besoins de votre entreprise.

Missconfigured or missplaced portlet, no content found
Dynamic Content: false
Master Name: Banner-Software-Solutions
Template Key: