Les étapes de la procédure de préparation de commandes

18 novembre 2020

La procédure de la préparation de commandes représente l'une des opérations les plus complexes et les plus coûteuses d’un entrepôt. De plus, peu à peu, l'évolution de nos habitudes de consommation nous pousse à traiter des commandes plus petites et plus nombreuses.

Pour optimiser vos flux et améliorer la productivité globale de votre centre, il est important que vous connaissiez les différentes étapes de la procédure de préparation de commandes.

Étape nº1 : la planification

Tout comme pour la réception de marchandises, planifier les tâches de votre procédure de préparation de commandes au préalable vous aide à assigner vos ressources efficacement. Plus vous standardiserez vos unités de charge et vos processus, plus vous aurez de chances pour que cette opération soit une réussite. Vous pourrez par exemple choisir des engins de manutention adaptés à la manipulation de chacune de vos commandes ou de vos lots.

Comment mieux planifier votre procédure de préparation de commandes ?

Notez que les logiciels de gestion d'entrepôt simplifient cette étape de la procédure de préparation de commandes en les enregistrant, en les organisant par ordre de priorité, et en assignant des tâches à votre personnel logistique.

Étape nº2 : les itinéraires de prélèvement

Lors de la procédure de préparation de commandes Man to Goods, les opérateurs suivent un itinéraire précis pour prélever les marchandises dont ils ont besoin. Il s’agit de l’élément qui puise le plus de ressources et de temps. Un itinéraire comprend :

  • Le point de départ de votre opérateur et le chemin qu’il doit parcourir jusqu’au produit.
  • La localisation des références à collecter.
  • Le retour à la zone de conditionnement pour terminer de préparer la commande.

Comment réduire le temps que consacrent vos préparateurs au picking ?

Afin de gagner en rapidité lors de cette étape de la procédure de préparation de commandes, votre conception d’entrepôt doit être optimisée pour supprimer les potentiels obstacles. Il est également important que vous utilisiez des engins de manutention qui accélèrent les déplacements de vos employés, et que vous maximisiez le picking des produits à l’aide d’un logiciel WMS. De plus, vous avez également la possibilité d’adopter la méthode du Goods to Man afin que ce soit des solutions automatisées qui transportent vos marchandises.

Étape nº3 : le picking des références

Bien que cela puisse vous paraître anodin, le temps que passent vos opérateurs à prélever une charge diffère énormément en fonction de sa hauteur d’entreposage (au sol, bas niveau ou à plusieurs mètres de haut). D'autre part, il est essentiel que vos marchandises soient extraites avec précision et en toute sécurité. En effet, c’est à ce stade de la procédure de préparation de commandes que la majorité des erreurs sont commises.

Comment augmenter votre efficacité lors du picking ?

Suivez nos conseils afin d’assurer le bon déroulement de cette étape de la procédure de préparation de commandes :

  • Votre inventaire doit correspondre aux marchandises entreposées sur vos rayonnages.
  • Si votre entrepôt utilise la méthode du Man to Goods, vos préparateurs devront prélever vos produits avec precaution, et suivre les instructions qui leur sont fournis.
  • Vos engins de manutention doivent être correctement entretenus.
  • Si vos marchandises sont extraites en hauteur, nous vous conseillons d’évaluer l’installation de systèmes automatisés tels que des transstockeurs ; vous renforcerez la sécurité de votre centre et gagnerez du temps. En effet, ce type de machine est capable de réaliser des cycles combines, c'est-à-dire que lorsqu’elle se déplace, elle dépose d’abord une unité de charge (remplacement), et prélève ensuite les marchandises indiquées (picking).
Les transstockeurs pour bacs ou cartons suivent la méthode du Goods to Man et automatisent l’étape de la procédure de préparation de commandes dédiée aux itinéraires de prélèvement.
Les transstockeurs pour bacs ou cartons suivent la méthode du Goods to Man et automatisent l’étape de la procédure de préparation de commandes dédiée aux itinéraires de prélèvement.

Étape nº 4 : la vérification et la préparation de la commande avant son expédition

Il s'agit de la dernière étape de la procédure de la préparation de commandes, elle regroupe les opérations suivantes de conditionnement des produits :

  • La vérification des unités collectées en termes de quantité et de référence.
  • Le conditionnement : pesage, emballage, étiquetage.
  • Le transfert de la commande vers la zone d'expédition en fonction des itinéraires de transport et de livraison.
  • L’impression de la liste de colisage (packing list) ou des bons de livraison pour les transporteurs.

Comment renforcer le conditionnement de vos commandes ?

Voici quelques conseils pour vous aider à rendre cette phase de la procédure de préparation de commandes plus flexible :

Toutes les points cités précédemment représentent les principales étapes de la procédure de préparation de commandes d’un entrepôt. Les différences de fonctionnement d’un centre à un autre résident principalement dans le type de méthode utilisé pour réaliser ce processus (Man to Goods ou Goods to Man). De ce fait, l’ordre d’exécution des étapes varie et s’ajuste aux particularités de chaque entreprise.