Grâce aux jumeaux numériques, il est possible d'obtenir une réplique très précise du fonctionnement de l'entrepôt

La révolution de l'Internet des objets industriel (IIoT)

27 avril 2021

L’Internet des objets, ou IoT pour « Internet of Things », est déjà courante dans de nombreuses entreprises à la pointe de la technologie. L'Internet des objets industriel (IIoT) englobe le réseau d'appareils « intelligents », c'est-à-dire des objets dotés de capteurs et de logiciels pour se connecter à Internet et partager des données.

Cette technologie va connaître une croissance exponentielle dans les années à venir. En effet, une étude du cabinet de conseil Grand View Research estime un investissement dans l’IIoT à hauteur de 949 milliards de dollars d’ici 2025.

Dans cet article, nous présentons le concept d'IoT appliquée à l'industrie, ses avantages pour les entreprises, et les tendances qui impacteront le plus la logistique 4.0.

Qu'est-ce que l'IoT industriel, ou IIoT ?

L’Internet des objets appliqué au secteur industriel est la prochaine grande révolution pour les entreprises. Cette technologie, qui permet à différents objets de s’interconnecter et de partager des données, comprend un ensemble de dispositifs fonctionnant via Internet et d’autres plateformes analytiques, afin de traiter les données collectées tout au long de la chaîne logistique.

Contrairement à l’IoT classique, plus axé sur les avantages aux consommateurs, l’IIoT permet l’interconnexion des engins et des dispositifs liés aux procédures logistiques et industrielles en vue d’améliorer l’efficacité et la performance des processus.

Avec un impact global sur le chiffre d'affaires de plus de 14 milliards de milliards de dollars d'ici 2030, selon une étude par le cabinet de conseil Accenture, l'IIoT associé au développement de l'Industrie 4.0 permettra aux entreprises de :

  • Détecter plus rapidement les inefficacités et minimiser les risques d’erreurs.
  • Maximiser la performance des processus industriels.
  • Réduire les coûts logistiques : du temps et de l'argent.

Applications de l'IoT industriel

Le Consortium de l’Internet Industriel (Industrial Internet Consortium, ICC), organisme constitué par plus de 200 entreprises dédiées à la promotion de l’utilisation de l’Internet des objets dans l’industrie, a identifié les 15 utilisations les plus répandues de cette technologie :

  • Applications de stockage intelligentes.
  • Maintenance prédictive et à distance des machines.
  • Contrôle du chargement, des marchandises et du transport.
  • Logistique connectée.
  • Mesure intelligente de chaque processus logistique.
  • Applications aux smart cities ou villes intelligentes
  • Agriculture intelligente et contrôle du bétail.
  • Systèmes de sécurité industrielle
  • Optimisation de la consommation d'énergie.
  • Chauffage industriel, ventilation et climatisation.
  • Surveillance des équipements de fabrication.
  • Suivi des actifs et logistique intelligente.
  • Surveillance de l’ozone, du gaz et de la température dans les environnements industriels.
  • Santé et sécurité du personnel.
  • Gestion de la performance des actifs dans l'entrepôt.

En bref, selon l’ICC, l’IIoT rendra les installations de stockage efficaces grâce à la surveillance des processus, et apportera de la sécurité dans les opérations, notamment pour les plus complexes ou celles entraînant des risques pour l’opérateur comme pour la marchandise.

Différences entre l'IIoT et l'industrie 4.0

Les termes IIoT et Industrie 4.0 sont souvent confondus. Si les deux concepts vont de pair pour améliorer la compétitivité des entreprises à l'échelle mondiale, ils désignent des idées distinctes :

Industrie 4.0 IIoT
Numérisation Big data et analyse de données
Automatisation Appareils interconnectés
Nouveaux matériaux Maintenance prédictive
Techniques d'amélioration des processus Sécurité industrielle

Autrement dit, la technologie IIoT est l’une des nombreuses solutions aux défis posés par l’industrie 4.0 : elle englobe l’échange de données et d’informations entre les différents appareils faisant partie intégrante de l’entrepôt. En revanche, l'Industrie 4.0 définit le nouveau paradigme et les nouveaux défis auxquels les entreprises sont confrontées : l'amélioration des processus, l'automatisation et la numérisation dans le but de rester compétitives dans une conjoncture complexe.

Les avantages de l'IoT industriel

L'introduction de l'IoT dans l'industrie apportera au secteur de nombreux avantages pour atteindre l'objectif de tout processus logistique : maximiser la rentabilité tout en réduisant les coûts d'exploitation. On en distingue les suivants :

  • Efficacité et performance accrues : l'interconnexion entre les personnes et les machines facilitera l'optimisation de chaque processus logistique.
  • Maintenance prédictive des machines : les machines seront équipées de capteurs autonomes pour transmettre des alertes aux opérateurs concernant les risques de panne avant qu'elle ne se produise. Cette fonctionnalité augmentera la productivité de chaque opération.
  • Nouvelles opportunités commerciales : le suivi de chaque donnée générée par l'entreprise permettra d'anticiper les nouvelles tendances du marché et d'anticiper les segments d'activité susceptibles d'intéresser le plus à l'entreprise.
  • Améliorer l'efficacité énergétique : l'intégration de l'Internet des objets modifiera le paradigme de l'efficacité énergétique, car il équipera l'entrepôt de capteurs permettant d'optimiser la consommation d'énergie.
  • Sécurité industrielle : la connectivité est le meilleur allié de la sécurité dans l'entrepôt. Ainsi, les processus impliquant des éléments IIoT seront dotés de capteurs et de moniteurs, dans le but de prévenir tout accident.
Selon Gartner, 85 % des entreprises auront robotisé leurs entrepôts d'ici 2022
Selon Gartner, 85 % des entreprises auront robotisé leurs entrepôts d'ici 2022

IoT industriel : aujourd’hui et demain

L'IoT industriel va révolutionner tous les maillons de la chaîne logistique : du transport au stockage, en passant par les opérations plus complexes telles que le contrôle de la qualité.

Néanmoins, les installations les plus innovantes intègrent déjà des technologies basées sur l'interconnexion et l'échange d'informations entre les machines. Par exemple, l’utilisation de jumeaux numériques ou digital twins est déjà une réalité dans les entrepôts 4.0. En effet, il est désormais possible de créer des répliques très précises d’une installation et de ses flux de travail, à des fins de simulation de changements et d’améliorations, sans modifier sa structure physique.

Et on peut nommer d’autres avancées : l’automatisation des entrepôts (selon Gartner, 85 % des entreprises utiliseront la robotique dans leurs installations d’ici 2022), l’incorporation de smart tags (basés sur la technologie NFC) pour rendre le picking plus efficace, ou encore l’amélioration prédictive des logiciels de gestion d’entrepôt.

En conclusion, l’Internet des objets industriel offrira un large éventail de possibilités d’amélioration des opérations, notamment celles qui sont encore particulièrement complexes et pour lesquelles la grande majorité des ressources sont allouées, telles que la préparation des commandes ou la gestion du dernier kilomètre.