L'automatisation des entrepôts est une tendance croissante dans la logistique actuelle

6 tendances en matière d’automatisation des entrepôts que vous devez connaître

23 novembre 2021

L’automatisation des entrepôts est une tendance à la hausse. De plus en plus d’entreprises misent sur l’automatisation de leur logistique pour optimiser les processus ayant lieu à l’intérieur et à l’extérieur de leurs entrepôts, et ainsi accroître leur productivité.

Selon une étude du cabinet de conseil Technavio, le marché de la robotique appliquée à la logistique va croître de 7,07 milliards de dollars entre 2021 et 2025. De nombreuses entreprises se tournent vers l’automatisation pour renforcer leur croissance et accélérer la distribution des marchandises aux clients.

Équiper les centres logistiques de systèmes de stockage automatisé garantit une efficacité et une rapidité importantes dans les opérations de réception, de stockage et d’expédition des marchandises. Cela permet également de réduire les coûts dans l’entrepôt résultants d’erreurs humaines et garantit une sécurité totale des produits et des opérateurs.

Examinons les 6 tendances d’automatisation des entrepôts qui séduisent les entreprises de tous types de secteurs :

1. L’automatisation du picking

La préparation des commandes est l’une des opérations les plus exigeantes d’un entrepôt, car elle nécessite beaucoup de ressources et de temps. Lorsqu’elle est manuelle, les opérateurs parcourent l’entrepôt à la recherche des références et les regroupent sur un chariot ou un engin de manutention pour ensuite les emballer et les expédier.

Pour faciliter et rationaliser cette opération, certaines entreprises choisissent de mettre en œuvre des solutions de stockage automatisé dans leurs installations logistiques. La solution idéale pour les entreprises ayant des opérations de picking intensifs sont les systèmes de stockage automatisé pour bacs, car les miniload et les convoyeurs pour bacs acheminent automatiquement les marchandises nécessaires à la préparation des commandes.

Une autre option pour faciliter le picking sont les bras robotisés, chargés de réaliser les opérations de pick and place, c’est-à-dire, le retrait de produits d’un emplacement pour les placer à autre endroit. Non seulement ces robots déplacent les produits rapidement et sans erreur, mais ils classent également les produits et contrôlent leur qualité.

2. Système de transport interne intelligent

Les flux de marchandises sont des opérations très répétitives et chronophages pour le personnel de l’entrepôt. L’automatisation des flux accélère les autres opérations et permet aux opérateurs de se concentrer sur d’autres tâches à plus forte valeur ajoutée.

L’automatisation des entrepôts comprend généralement des systèmes de transport automatisé. Les plus courants sont les convoyeurs pour palettes et les convoyeurs pour bacs, qui relient différentes zones d’un entrepôt (par exemple, la zone de picking à la zone d’expédition) ou l’entrepôt avec la zone de production.

Les véhicules à guidage automatique, communément appelés AGV et les robots mobiles (AMR), sont également en plein essor. Ce sont des robots capables de se déplacer dans l’entrepôt sans que personne n’ait besoin de les diriger.

L’automatisation des flux de l’entrepôt apporte dynamisme et rapidité d’exécution à toutes les opérations
L’automatisation des flux de l’entrepôt apporte dynamisme et rapidité d’exécution à toutes les opérations

3. « Dark warehouses », l’automatisation totale de l’entrepôt

L’automatisation des entrepôts a donné naissance aux dark warehouses ou entrepôts aveugles. Il s’agit d’installations entièrement automatisées dans lesquelles l’éclairage est supprimé car il n’y a pas d’interaction humaine à l’intérieur.

Il y a dans ces entrepôts un nombre élevé d’entrées et de sorties, et les opérations sont automatisées pour augmenter la productivité et optimiser les ressources. Avec ces dark warehouses, les entreprises éliminent les coûts et rendent leur chaîne d’approvisionnement plus durable grâce à une consommation d’énergie réduite, mais cela leur permet aussi d’éliminer les erreurs en automatisant toutes les opérations.

4. Systèmes de chargement et de déchargement automatique des camions

Les entrées et les sorties aux quais de chargement sont deux des activités les plus frénétiques de l’entrepôt. Les entreprises qui cherchent à accélérer la réception et l’expédition des marchandises choisissent souvent des systèmes de chargement et de déchargement automatique des camions.

Il s’agit d’un système de transport automatique qui, avec une intervention minimale des opérateurs, permet le chargement et le déchargement des marchandises dans les entrepôts. Ces systèmes, situés dans la zone des quais de l’entrepôt, introduisent et retirent les marchandises des camions de manière robotisée et avec une faible intervention des opérateurs. Parmi ses avantages, figurent une sécurité accrue et la rapidité des entrées et des sorties des marchandises.

5. Logiciel de gestion dans le cloud (Saas)

La gestion automatisée des entrepôts est très courante dans la logistique. Face à des opérations de plus en plus exigeantes, la numérisation des processus avec un logiciel de gestion d’entrepôt est une option choisie par les entreprises qui doivent garder un contrôle précis des produits et des opérations dans leurs entrepôts.

Le mode SaaS (sur le cloud) d’un logiciel de gestion d’entrepôt est une très intéressant pour automatiser la gestion : le traitement et le stockage des données sont transférés vers des serveurs externes. Selon une étude de Grand View Research, les entreprises choisissent la modalité SaaS d’un logiciel de gestion car son coût de mise en œuvre est inférieur à sa version on-premise.

6. L’analyse des données à l’ère du « big data »

Le Big Data en logistique est l’un des piliers de l’automatisation de la chaîne d’approvisionnement. Les entrepôts automatisés génèrent un volume important de données (telles que l’origine et la destination des produits ou leur taille et leur contenu) au potentiel immense. Analyser toutes ces données et les transformer en informations précieuses pour améliorer la prise de décision permet aux entreprises de tirer un meilleur parti de l’entrepôt et d’optimiser la chaîne d’approvisionnement.

Grâce à un logiciel tel que Supply Chain Analytics de Mecalux, les entreprises savent en temps réel tout ce qui se passe dans leurs installations logistiques. Le big data est essentiel au bon fonctionnement des entrepôts automatisés, car avec des informations aussi précieuses que les ventes, par exemple, les mouvements des engins de manutention automatisés sont optimisés.

L’automatisation de la gestion d’entrepôt renforce la sécurité du contrôle des stocks
L’automatisation de la gestion d’entrepôt renforce la sécurité du contrôle des stocks

Automatisation des entrepôts : efficacité maximale

Confrontées à un marché très concurrentiel, et des défis tels que l’expédition en 24 heures ou la saisonnalité de la demande, les entreprises recherchent des solutions qui les aident à maintenir leur compétitivité en rationalisant les opérations et en limitant les erreurs. L’automatisation des entrepôts est apparue comme la solution qui offre une plus grande efficacité aux entreprises. Les engins de manutention travaillent 24h/24 et 7j/7 en déplaçant les produits en toute autonomie.

Chez Mecalux, nous avons mis en service de nombreux entrepôts automatisés pour répondre aux besoins les plus exigeants des entreprises de tous les secteurs. Des projets comme Intersurgical, en Lituanie, qui cherchait à faire face à la demande croissante de respirateurs au début de la pandémie ou la coopérative française COVAP, qui a décidé d’automatiser sa logistique pour accueillir 10 000 références sur seulement 370 m2, sont deux exemples parmi l’ensemble des projets réalisés. Contactez-nous pour obtenir des conseils sur la façon dont l’automatisation des entrepôts peut vous aider à répondre à tous vos besoins logistiques.