La famille Carrillo (Groupe Mecalux) rachète les participations minoritaires de Corporación Financiera Alba (Artá Capital) et de Corporación Industrial REA

03/05/2019

La famille Carrillo, fondatrice et actionnaire majoritaire du Groupe Mecalux, a signé le rachat des participations minoritaires de Corporación Financiera Alba (Artá Capital) et de Corporación Industrial REA. Grâce à cette opération, la famille Carrillo récupère 90 % de Mecalux, ce qui lui permet de mettre en œuvre son plan de croissance dans les années à venir.

L'opération a été effectuée au moyen de deux contrats de financement à long terme. L'un des prêts est structuré par le biais d'une tranche bancaire sénior, d'une échéance de 6 ans. Cette tranche a été complétée par un système de crédit renouvelable (Revolving Credit Facility - RCF). Ces deux tranches ont été assurées par Banco Santander. L'opération dispose d'une tranche de financement supplémentaire d'une durée de 7 ans et d'une structure d'amortissement « bullet ». Cette tranche a été assurée dans son intégralité par Tikehau Investments.

Alantra a conseillé Mecalux sur le plan financier, tandis que Cuatrecasas, Pérez Llorca et DLA l'ont fait sur le plan légal.

Une étape décisive dans le plan stratégique de Mecalux

Cette opération permettra aux familles Carrillo et Zardoya de poursuivre le plan stratégique de Mecalux, conçu pour les 5 prochaines années, pour lequel une croissance pouvant atteindre jusqu'à 1 400 millions d'euros est prévue, ce qui signifie que le chiffre d'affaires actuel de 720 millions d'euros prévu pour cet exercice 2019 sera multiplié par deux dans les 5 prochaines années.

Mecalux prévoit d'obtenir un EBITDA d'environ 70 millions d'euros pour cette année et, en respectant ce plan stratégique, elle compte obtenir un EBITDA dépassant les 150 millions d'euros sur 5 ans.

Ce plan se fonde sur la croissance organique des différents départements et marchés actuels de la société. Toutefois, d'éventuelles alliances stratégiques et d'éventuels investissements technologiques seront étudiés.

L'entreprise prévoit un plan d'investissement technologique très ambitieux, pour renforcer son département de logiciel pour gestion d'entrepôt. Il est prévu que ce département atteigne les 20 millions d'euros cette année et 100 millions dans 5 ans.

De même, ce plan stratégique est basé sur la croissance du département des entrepôts automatisés, les ventes devraient évoluer de 200 millions d’euros pour 2019 à 500 millions d'euros dans les 5 prochaines années.

D'un point de vue géographique, Mecalux possède aujourd'hui des filiales propres dans 20 pays, essentiellement en Europe et en Amérique du Nord. Actuellement elle effectue 45 % de ses ventes en Europe, 45 % aux États-Unis et les 10 % restants en Amérique du Sud, sur les marchés brésilien et argentin. Mecalux prévoit de continuer à se développer sur ces marchés dans les 5 prochaines années. Elle y prévoit une croissance très importante de la demande en technologie dans les entrepôts, dérivée du changement profond dans toutes les zones de production et de distribution comprenant le commerce électronique.